Palmarès

La Jonquille Sportive, Extrait d'un bulletin de la J.S.R.
La J.S.R. se devait de voir le jour en même temps que les premiers boutons font leurs apparitions dans la plaine des Rocailles : ce fut chose faite le 13 Mars 1931.

Une poignée de « mordus » parmi lesquels: A. Desbiolles, F. Détry, L. Suatton, L. Vachoux, J. Maulet, F. Naville, L. Verdan, P. Duvernay, et F. Contat, décident de créer un club à Reignier. M. Fort s’occupe de la partie administrative et A. Desbiolles devient le premier président d’une longue lignée. Un premier derby contre Arthaz, emmené par Burnet et voici La Jonquille prête à conquérir la Haute Savoie.
Équipés de sabots bien ferrés et protégés par des lattes de cagettes, ils attendent leurs adversaires de pied ferme. Les déplacements se font le plus souvent en vélo et, lorsque c'est trop loin, chacun y va de sa petite obole pour le transporteur.

 Les années passent et les présidents succèdent aux présidents. On retrouve L.Verdan, G. Rivollet, L. Vachoux à la tête du club. Après avoir joué à La Pierre Aux Fée, puis aux Fins, les matches se déroulent désormais « derrière » la Maison de Retraite.

En 1943 les premiers entraînements, sous forme de culture physique, deviennent obligatoire pour tous les joueurs.

En 1946 un nouveau statut et un règlement intérieur sont votés. Notons l'article premier du règlement intérieur: 20 francs d'amende pour absence non motivée d’un membre à une réunion. On ne plaisantait pas avec la discipline à cette époque.

En 1948 les jours noirs de La Jonquille arrivent. Devant l'exode des joueurs, elle se met en hibernation pour quelques bien longues années.

En 1961 à l’initiative de M. Paolini, directeur de la Maison de Retraite, la J.S.R. prend un nouveau départ avec à sa tête R. Pellin. Deux équipes sont alors engagées en championnat. De bons résultats incitent le comité à lancer en compétition deux formations de jeunes, sous la férule de J. Pichot et J. Achard.

On joue toujours « derrière l' asile », mais plus pour longtemps: le 21 Août 1968 le Stade des Écoles est inauguré. Plus tard viendront s’y ajouter les vestiaires, l'éclairage et la main courante.
L'équipe première, avec à sa tête R. Margolliet, puis L. Pachon et G. Braissand, oscille entre la 1ère et 2ème série.

Le club se structure: chacun a maintenant une responsabilité bien précise et M. Delorme met en place une section « jeunes ».

A la tête du club, nous retrouvons successivement J. Pichot, R. Oberson et G. Montesuit .

Avec la montée en 1ère série et la création d’une équipe trois en 1977, le club prend de l'envergure et tourne une nouvelle page de son histoire pour devenir le club dynamique que vous connaissez tous.
Depuis les années 80, le club s'est toujours maintenu au niveau actuel.